Monstres sacrés n°1 : L'Aston Martin DBR9

Publié le par T.Beaufort

Monstres sacrés n°1 : l'Aston Martin DBR9

Après l'Aston Martin DB5 de James Bond,l'Aston Martin DBR9 est la vedette de la nouvelle collection Altaya.

 

Première impression de la collection des Monstres sacrés de l'endurance :

 

La miniature est présentée sur un socle  décoré de bande rouge et blanche symbolisant les vibreurs (Petite faute de goût, au Mans les vibreurs sont...bleu et jaune), avec son boîtier cristal. Une photo de la miniature en action avec au verso les principales caractéristiques de la voiture complète la présentation. L'ensemble reprend la taille des boites Ixo des versions boutique. Fini donc les petites boites de la collection des 24 Heures du Mans.

Le fascicule qui accompagne la miniature, totalise 16 pages dont 12 de textes, divisées en trois grands axes :

-La voiture

-Technique

-Histoire

Si la maquette du fascicule est agréable, les articles sont nettement moins intéressants que ceux de la collection sur «  Les plus belles voitures d 24 Heures du Mans ».

Une erreur de couleur qu'il serait facile de revoir Monsieur Ixo. Au Mans,les vibreurs sont jaune et bleu !

Dans le rétro :

Préparée par Prodrive et engagée par AstonMartin Racing, l'Aston Martin DBR9 n°59 a participé à l'édition 2005 des 24 Heures du Mans. Elle y a pris la 9ème place au classement général, et la troisième de la catégorie GT1.

Cette voiture marque le retour officiel d'Aston Martin au Mans. Symboliquement, l'une des deux voitures engagées porte le numéro 59, l'année de la victoire au Mans de l'Aston Martin DBR1. Dans le même esprit, cette nouvelle DBR9 arbore la livrée typique  de cette époque, le vert Aston Martin, et sa décoration se limite aux seuls sponsors fournisseurs de l'écurie. Pour la petite histoire, les autocollants Ixo  ne sont apparues que pour la course, l'accord ayant du se finaliser pendant les essais !!

 

 

Eclairage de fin d'été sur cette superbe Aston Martin.Remarquez l'effet bronze de l'ensemble jante + disque de frein.Ici la version Altaya.

 

Meme chose pour la version Ixo. Le support d'aileron est bien alu,et le bouchon de réservoir,beaucoup plus détaillé.

L'Aston Martin était opposée cette année là, aux  Chevrolet Corvette, tenante du titre en GT1 depuis 2004 avec la C5R,mais aussi, aux Ferrari 550 Maranello privées ,elles même conçues par Prodrive.

Aux essais, les Aston Martin se montraient les plus rapide, devant les Corvette C6R. En course,un somptueux duel s'engageât,  ,chacun des deux protagonistes menant la course,tour à tour. Le dimanche matin, la victoire semblait sourire aux Aston Martin, même si l'écart avec la Corvette alors en seconde position ne dépassait pas un tour ! Malheureusement pour Aston Martin,la numéro 58 tombait en panne d'essence,et la numéro 59 était retardée par une surchauffe moteur,laissant les Corvette réussirent un nouveau doublé.

L'avis du collectionneur :

 Ixo nous propose l'Aston Martin DBR9 dans sa configuration mancelle, c'est à dire, avec le spoiler avant modifié et la suppression des persiennes sur le capot avant. La ligne de l'Aston DBR9 est très bien rendue, avec ses ailes élargies, et sont impressionnant aileron arrière. Une très jolie miniature, avec un niveau de finition  pour une série presse, exceptionnel. Antenne, prise d'air, disques de freins visibles, rien ne manque, y compris à l'intérieur du cockpit.

Ce qui change par rapport à la version boutique :

En apparence identique à sa cousine presse, la version boutique est encore plus détaillée.

Sur la version presse, les crochets de remorquages avant et arrière sont absents. Le radiateur en bas du spoiler est soit peint en noir (c'est le cas de ma miniature) soit par une décalcomanie représentant un gros grillage sur d'autres miniatures. La version boutique dispose d'une fine décalcomanie. L'entrée d'air au dessus de ce radiateur est creuse. Sur la version boutique, un fin grillage a été rajouté. L'antenne sur le capot moteur est en forme de I, alors que sur la version boutique, elle est en forme de L inversé. Enfin, les sorties d'air  du capot moteur sont peintes en noire sur la version presse, et figurés par une décalcomanie sur la version boutique. Le bouchon de réservoir est totalement argent sur la version presse, la version boutique disposant d'une pointe de noir, et des rivets. Plus curieusement, les jantes de la version presse sont de couleurs alu, avec des disques de freins bronze, alors que celles de la version boutique sont noires et argent pour les disques. Les attaches capot ne sont pas peintes en alu sur la version presse, et le support d'aileron est resté noir alors qu'il devrait être de couleur alu, comme sur la version boutique. Enfin, les phares de la version presse sont d'un jaune plus lumineux que sa consoeur.

Voila pour la liste des différences visible sans démontage de la miniature. Si la liste peut paraître longue, le rendu final de la version presse reste tout à fait bluffant. A 2,95 euros l'achat était à ne pas rater, et le prix de 12,95 euros pour l'ensemble de la collection est tout à fait intéressant à la vue de la qualité de la reproduction. Une pierre dans le jardin des fans des boutiques spécialisées.

 

 

Détail de la version Altaya.A comparer avec la version boutique.

 

Visible sur les photos,le vert Aston Martin est différent d'une version à l'autre.

Voyez la différence de couleur des phares.les attaches capots sont visibles sur la version Ixo,à droite.

Fiche technique :

 

Voiture Aston Martin DBR9
Ecurie Aston Martin Racing
Equipage Brabham/Turner/Sarrazin
Catégorie GT1
Classement général 9 ème
Classement catégorie 3 ème

Miniature Ixo
Nouveauté presse Oui
Sortie dans la gamme Ixo Oui
Inédite dans ma collection Non

          

 

Conclusion :

 

Voici une bien jolie Aston Martin DBR9 qui inaugure une superbe collection, pleines de promesses (Porsche 917 LH, Ferrari 312 PB,..)

A noter,cette version de la DBR9 vient de sortir chez Solido au 1/18.Avantage par rapport à la version Auto Art au 1/18 sorti précédemment,le capot moteur s'ouvre,et elle ne coûte qu'une trentaine d'euros ,au lieu des 80 euros de la version Auto Art.

Les versions 2006 des Aston Martin d'usine du Mans sont à leur tour disponibles chez Ixo, dans un joli coffret.

Voilà, c'est fini pour aujourd'hui. A quand la suite ?

 

Le Mans collection fête son premier anniversaire le 3 janvier. Cela valait bien une première bougie !

   

Merci  à vous lecteurs de continuer à fréquenter mon petit blog. N'hésitez pas à me faire partager vos point de vue, et merci pour vos encouragements.

Parmi tout les cadeaux que j’ai reçu pour Noël, il me faudra rajouter un….appareil photo numérique, le mien m’aillant trahi le 25 décembre !!

Patience, je finirais bien par revenir

Publié dans lemanscollection

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article