Ma Collection : Mes Corvette du Mans( épisode 2).

Publié le par T.Beaufort

Ma Collection : Mes Corvette du Mans. (Seconde partie).

 

Comme promis, voici la seconde partie  de l’article sur mes Corvette du Mans. Après le blanc, le bleu et le rouge de la première partie, cette seconde partie sera uniformément….jaune !

 

 

Seconde partie : Les années 2000.

 

Après les années soixante dix, les participations des Chevrolet Corvette seront quasiment inexistantes. Mais l’arrivée de la Chrysler Viper va obliger la Général Motors à relancer un programme sportif avec l’apparition de la cinquième génération. Débuté en 1999, aux 24 Heures de Daytona, ce programme est confié au préparateur Pratt et Miller. Avec derrière,tout les moyens d’un grand constructeur. La première apparition au Mans de la nouvelle C5-R à lieu en 2000.

 

Cette année là, deux voitures sont engagées en LM GTS. Elles arborent une superbe livrée jaune et blanc. Le son est confié à un V8 de 7 litres, qui permet de les reconnaître les yeux fermés. Les débuts sont excellents, sanctionné par un premier podium. Et les deux voitures sont à l’arrivée.

 

 

La Corvette, version 2000.Remarquez la prise d'air Naca sur le toit.

 

 

Avec cette voiture, Fréon/Pilgrim/Collins termineront à la dizième place au général,et troisième en GTS.

En 2001, les Corvette sont de retour, avec maintenant, une carrosserie entièrement jaune, hormis l’arrière qui est noir. Si les Viper d’usine ne sont plus là, le gros ennemi des cette édition est une météo épouvantable (je m’en souviens bien, j’y étais).Très rapidement, la perspective d’un doublé se fait jour. Et pour assurer ce triomphe, les deux voitures se permettront même une révision complète aux stands le dimanche après midi, laissant même passer devant elles plusieurs Porsche 911  engagées en LM GT.

 

 

La version 2001. La carrosserie est maintenant uniformément jaune.A l'avant gauche,les deux bandes noires sont là pour rendre hommage à Dale Earnhardt. "The Intimidator" était dédédé lors des 500 Miles de Daytona,la célèbre épreuve du championnat Nascar. Il avait aussi piloté la Corvette lors des 24 heures de Daytona 2001.

 

 

Seule la partie arrière de la carrosserie est noire. Les Corvette débarquaient au Mans auréolées de leurs victoire au classement général des 24 Heures de Daytona.

 

Pour l’édition 2002, deux nouvelles C5-R sont engagées, face aux vieillissantes Viper, aux tendres Saleen, et à une surprenante Ferrari 550 Maranello. L’histoire se termine là encore par un doublé, (voir l’article sur la Chevrolet Corvette).

 

 

Pour reconnaitre la version 2002 de la 2001,le plus facile est de regarder las jantes.Sinon,les prises d'air à coté des phares ont disparues.Mais l'aileron est toujours la version 2000 !(miniature Minichamps).

La voiture soeur de l'écurie.L'aileron est le bon.(miniature Altaya).Elle complètera le succès des Corvette en prenant la seconde place en GTS.

Après une édition 2003, ou les Corvette disposaient d’une nouvelle décoration à base de bleu, les versions 2004 voient le retour du….jaune. Après une fantastique bataille avec les Ferrari Maranello, les Corvette réussissent un nouveau doublé.

 

 

La version 2004. Le capot avant a évolué.La sortie d'air est plus importante.Les vitres sont de retour.Pour la décoration,retour du...jaune,avec une bande noire.

 

 

Les persiennes du capot avant sont nouvelles aussi.Pas de commentaires sur l'aileron....

En 2005, la C5-R laisse sa place à la nouvelle génération, la C6-R.Pour la décoration,pas de changement,le jaune reste de rigueur,mais le noir a disparu .Si aux essais,les Corvette semblent en difficultés par rapport aux Aston-Martin DBR9,elles retrouvent leurs potentiels dès que le départ est donné. La course sera la encore indécise jusqu’au bout. La légendaire fiabilité de cette voiture permettra de l’emporter finalement, avec un nouveau doublé à la clé.

 

 

La nouvelle Corvette C6-R.La carrosserie est toute nouvelle.Pour ce qui est des performances,là rien a changé , encore un doublé.

 

 

Le modèle 2005,vue de dessus.Les portes à faux avant et arrière ont bien diminué par rapport à la C5-R. La carrosserie est uniformément jaune,y compris à l'arrière.

Et l’histoire n’est pas finie.

Pour cela, le prochain article sera consacré aux …..10 derniers vainqueurs de la catégorie GT, et vous verrez que la Corvette y tiens une bonne place. A moins que d’ici là, la Panoz de 2002 soit parue. Patience donc…

 

 

 

Publié dans lemanscollection

Commenter cet article