Ma collection : Matra 670,35 ans après.

Publié le par T.Beaufort

                                                       La Matra 670 de 1972 sous la passerelle Dunlop.


Ma collection : Matra 670, 35 ans après, la même émotion.

Aujourd’hui, petite séquence nostalgie. Si j’ai commencé ma collection vers 1970, ce n’est qu’en 1973, qu’elle a démarré sérieusement. A l’époque, point de série presse, le kit à monter n’était pas encore apparu. Point d’Internet, ni de presse spécialisée. Dinky toys, Corgi toys, Mebetoys et Solido étaient les fabricants de miniatures fournissant les magasins de jouets que je fréquentais. Pour connaître la nouveauté du mois, il fallait lire la presse pour les jeunes (Le journal de Mickey, Pilote, Le journal de Tintin) ou Solido annonçait celle-ci. Et en début d’année, il fallait trouver  le catalogue Solido, avec le programme de la firme d’Oulins.

En ce temps là :

En ce mois de Mars  1973, c’est avec beaucoup d’excitation, que je ressortais du magasin de jouet à coté de chez moi. Je tenais en main le catalogue tant attendu, et la couverture me laissait espérer qu’elles allaient bien sortir ; Elles, c’étaient les deux Matra 670, victorieuses de l’édition 1972 des 24 Heures. Parmi les nouveautés du catalogue, deux dessins de Jacques Blanche représentaient, d’une part la numéro 15 à carrosserie courte de Pescarolo-Hill, d’autre part, la numéro 14 de Cevert-Ganley, à carrosserie longues. Inutile de vous dire que je n’ai pas attendue pour les acheter toutes les deux, quand elles sont sorties. Solido avaient, pour l’occasion, produit un packaging  spécial, bleu, blanc, rouge, pour fêter l’évènement. C’était la première victoire française depuis … 1950. Boite, que j’ai hélas perdu dans un déménagement.

Dernier point, à l’époque, les Matra coûtaient 15 francs pièces, ce qui représentait une augmentation de 1,50 Franc par rapport à l’année précédente ! Un détail non négligeable pour mon argent de poche.


Ma Matra 670 d'époque. Acheté dès sa sortie en 1973,avec quelques améliorations personelles.Jantes peintes en noir,fond des phares en noirs,liseréblanc du bas de caisse,marquage "Good Year" des pneus. Sans oublier l'entrée d'air à l'avant en vert,ainsi que les dérives du petit aileron arrière.


La meme,dans l'autre sens.On distingue à l'arrière les écussons "Shell",absents eux aussi de la planche de décalcomanies initiales.


Et aujourd’hui ?

35 ans plus tard, Solido réédite la Matra 670 numéro 15, alors que celle-ci était  annoncée dans le catalogue 2007, parmi d’autres rééditions. Après bien des recherches, j’ai fini par en trouver une. Elle était là, devant moi. Elle m’attendait. J’ai retrouvé le même frisson de plaisir en la redécouvrant. Ah, un détail amusant. Dorénavant, une Solido coûte un peu plus de 15… euros .



La Matra 670,dans sa réédition 2007.Le bleu de la miniature est du plus bel effet,pour le reste....


Cette réédition 2007 bénéficie d’un « relooking », à savoir un niveau de finition amélioré par rapport à l’originale. Si la miniature ne dispose d’aucune pièce supplémentaire, c’est au niveau des détails de finition que tout à changé. Dorénavant, les prises d’air, les jantes, le rétroviseur, l’intérieur des phares, les dérives et les échappements, ont reçu un coup de pinceau, qui transfigure la miniature. D’autre part, la Matra dispose d’une superbe robe bleue, typiquement bleue Matra. Enfin, comme maintenant toutes les miniatures Solido depuis quelques années, les décalcomanies sont déjà posées.

Alors, tout serait il parfait ? Hélas non. Si la décoration a été posée en Chine, personne n’a vérifié le résultat final avec des photos de l’originale. La plus grosse erreur, c’est ce tout petit numéro 15 sur l’arrière du capot moteur. Faute de place, on l’a fait tout petit !! Les « Good Year » au dessus de roues arrières, ainsi que les « Sev Marchal » sur les ailles avant ne sont pas à leurs place. Les inscriptions « Matra 670 » sur les bandeaux verts sont blanches au lieu d’être bleu avec un liseré blanc. Au niveau de la peinture, les échappements sont alu mat ! Les  gorges des petites prises d’air de part et d’autre du capot moteur sont noirs (pourquoi ?).

Heureusement, cette Matra disposent aussi de petites améliorations. L’entourage du radiateur à l’avant est vert, tout comme les dérives de l’aileron arrière. Les phares « cristal » ont un fond noir, qui leurs donnent plus de profondeur. Les jantes sont noires, et les pneus disposent de leurs marquages « Good year ». Le filet blanc qui courre le long de la voiture a, lui aussi été rajouté. Et, comme je l’ai déjà dit plus haut, le bleu Matra est très réussi à mes yeux.



Sur cette vue de dessus,on voit très bien le tout petit numéro "15".Le made in China dans tous ses défauts !



Les deux versions,sous le meme angle.L'originale fait encore bonne figure vis à vis de sa réédition.


Quel bilan final pour cette réédition ? Une petite déception, dut à ces erreurs  de décoration, qui n’existaient pas sur l’originale. Sinon, Dieu qu’elle est belle, cette 670. Vous avez compris, je l’adore, au point d’envisager en racheter une seconde et corriger les erreurs de décorations. Et comme un bonheur n’arrive pas tout seul, la version longue de Cevert-Ganley numéro 14 est annoncée dans le catalogue Solido 2008. J’en rêve  déjà, comme 35 ans auparavant.


Si la finesse de la typographie des noms n'est pas parfaite,l'emplacement des noms des pilotes est correct sur la version 1973. Ici le coté droit de la Matrad'époque.


Avec la tampograhie 2007,le résultat est d'un meilleur rendu,mais les noms ne sont pas dans le bon ordre. Ici le meme coté de la réédition.


 

A noter : Cette Matra 670, n’est pas la seule à avoir été réédité. Sont aussi disponibles depuis la fin de l’année dernière, la Ligier JS 3 du Mans 1971, la Ford MK IV victorieuse en 1967, l’Alpine A220 de l’édition 1968. Sont dors et déjà annoncé pour 2008, deux Porsche 917, celle gagnante de 1970, et La Gulf, seconde de l’édition 1971. Devrait suivre aussi la Gulf GR8 qui remporta le millésime 1975.


 

Les deux miniatures cotes à cotes.L'idéal ? Le bleu de l'une et la décoration de l'autre.


Les deux Matra 670 n°15 et 14,triomphatrice de l'édition 1972.


Cette vue permet de voir la queue longue de la n°14.Elle est au programme 2008.

Et, pour reprendre une phrase connue, c’est tout pour aujourd’hui !

A bientôt dans LeMans Collection.


Publié dans lemanscollection

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Phil 20/08/2008 11:57

C'est très méticulesement écrit au détail près !

Phido62 12/06/2008 22:59

Pour info, Spark a sorti la 670 n°11 au 1/18me, c'est un bijou.

chris 24/05/2008 23:43

de belles pièces ainsi que de belles prises de photos